Accueil

Le Tarot de Marseille est connu principalement et depuis longtemps pour son approche divinatoire. Les personnes qui consultent cherchent une solution à leur difficulté ou leur souffrance du moment.  La « prédiction » si elle laisse entrevoir une solution au problème exposé apporte un  soulagement, mais les prédictions s’avèrent souvent inexactes ou trop imprécises, de plus, la souffrance est toujours là.  Aucune prédiction ne peut apporter la tranquillité espérée !  Si un » voyant » savait  tout ce qui concerne votre avenir, il vous priverait de votre liberté !   Dans l’approche divinatoire le consultant reste dans l’attente d’une résolution extérieure à lui-même, or le Tarot dans son essence nous invite à  trouver des « solutions » à notre mal être en nous intéressant à ce qui se passe dans notre vie intérieure.

Une autre approche a vu le jour depuis une trentaine d’années. Alexandro Jodorowsky en est le précurseur. Le Tarot révèle l’inconscient, il est un outil de transformation. Les situations mises en lumière, évoquées par la force du verbe, se dénouent de manière surprenante grâce à des actes de psycho magie. Le tarot psychologique est un merveilleux outil de projection, il sert de miroir et nous permet de créer une vie plus en accord avec nos valeurs. L’approche de Jodorowsky a donné naissance à la Psychogénealogie.
Nous sommes ici dans un niveau de conscience totalement différent !

Cependant, l’approche psychologique est insuffisante, car comme le disait CG Jung, « Un problème ne peut pas être résolu au niveau de conscience où il a été conçu. »

Le Tarot  décrit les évènements de notre vie, révèle nos scénarios psychologiques, mais propose surtout d’aller au-delà de notre histoire personnelle.  Sa portée est initiatique et spirituelle. Le chemin proposé est un chemin de conscience et de libération.

Les arcanes du tarot sont des archétypes puissants. Un arcane est un ferment, il nous éveille,  nous révèle à nous même. Cheminer avec les 22 arcanes majeurs du tarot c’est apprendre à  » relier entre eux les morceaux du grand manteau d’arlequin ».  Le manteau du bateleur est une allégorie de notre totalité. Nous sommes cette totalité inconsciente d’elle même,  et c’est à cette totalité que nous aspirons quand nous cherchons le bonheur !
 

18444total visits,17visits today