Le Tarot : un chemin initiatique, une école de sagesse…

Le Tarot : un chemin initiatique, une école de sagesse…

 

Le Tarot attire et fait peur. On a envie et peur de savoir ce qui va nous arriver ! Il y a autour du tarot un mélange de curiosité, de fascination et de rejet. « Ah, non, je ne veux surtout pas savoir », comme si consulter un tarologue, un « voyant », allait nous priver de notre liberté et nous enfermer dans un avenir improbable, merveilleux ou effrayant !

Pourquoi voulons nous savoir ce qui va nous arriver ? Est-il possible que quelqu’un nous le dise et de quoi avons-nous réellement peur ? Nous sommes perdus, admettons-le ! Nous croyons dur comme fer à notre « petite histoire » celle de l’ego, mais dans le fond nous ne savons pas vraiment qui nous sommes et pourquoi nous sommes là ! Alors, nous cherchons des réponses…

En tant qu’être conscient, nous vivons déjà dans la totalité.

Nous sommes immergés dans ce Tout et n’existons pas réellement en tant qu’individus séparés. Nous nous accrochons à notre histoire et à ses drames pour avoir ce sentiment d’exister, et ne pouvons que nous rendre compte à un moment donné de notre vie que nous avons le choix entre lutter sans cesse ou lâcher prise… Pourquoi ? L’illusion de la séparation crée la souffrance. L’identification est la cause de ce sentiment de vivre en exil, ce sentiment parfois de non-sens, d’absurdité ou d’injustice face aux situations de notre vie. Que faut-il faire pour trouver le bonheur, pour vivre l’Amour, comment trouver le chemin qui conduit à la Paix ? Comme un oiseau qui se cogne contre la vitre, nous cherchons la solution à l’extérieur de nous. Et puis, un jour ce n’est plus possible d’occulter ce vide au fond de nous, on pressent notre vraie nature, on pressent l’éternité en nous et on se met consciemment en chemin… « La Vérité est Une, les chemins sont multiples ».

Le Tarot de Marseille :  un chemin initiatique, une école de sagesse.     Le Tarot est une voie à part entière ! Il est l’essence du chemin initiatique.

La tradition nous a laissé un livre d’images. La connaissance a volontairement été cachée dans les arcanes du Tarot de Marseille. Il est ce livre que l’âme a mangé au commencement. Approchons-nous doucement, laissons les images nous parler, apprenons à les regarder, à mettre des mots sur ce qui est ressenti, l’émotion ouvre la porte à la compréhension, la sagesse est juste derrière…

Ces images surdéterminées nous mettent directement en contact avec les archétypes de l’inconscient collectif : la connaissance qui vit au plus profond de nous et que nous avons oubliée !

Qui suis-je ? Au début de chemin, je ne le sais pas encore, et pourtant tout est déjà là !  Sois présent dit le Bateleur, la connaissance est en toi dit la Papesse…Si on regarde bien, tout cela parle de nous. Chaque arcane met en lumière une facette de notre vie et nous révèle à nous même.

Après 5 arcanes puissants et hermétiques, le tarot met en scène une situation « banale »

Qui est donc ce jeune homme, tiraillé entre deux femmes, l’ange de cupidon au-dessus de sa tête, il doute, il hésite.  Doit-il trouver son chemin seul ? A-t-il vraiment le choix ? La crise existentielle décrite par l’amoureux est celle des épreuves de l’amour. Il s’agit de prendre le risque de l’autre, le risque de la vie…Cette crise est là à chaque virage de notre vie. Arcane initiatique par excellence, l’amoureux nous demande d’apprendre à aimer, à s’aimer, il nous demande de nous choisir, de quitter père et mère, d’oser la vie !

Ce chemin est celui de la liberté !  Le Mat a tout quitté, il voyage léger, souvent incompris, montré du doigt, il est marginal, différent, pauvre et riche à la fois… Est-il fou ou sage ?

Le Tarot nous emmène loin des sentiers battus, il nous aide à retrouver ce que nous sommes déjà et avons oublié, il balise chaque étape de la quête sacrée, nous plonge au cœur de nos interrogations, il nous élève et nous oblige à voir nos ombres aussi bien que nos talents enfouis…

Lire le Tarot est un art, celui de la parole juste, de la vision éclairée par la sagesse. Comme tout art il nous demande de nous donner tout entier. Il nous accomplit et nous surprend. Le tarot est un outil projectif, thérapeutique, symbolique.

Apprendre à lire le tarot, c’est avant tout apprendre à observer, ce que dit l’image, à contacter ce qui est ressenti, apprendre à tirer le fil de l’intuition, à oser dire ce qui est pressenti… C’est un art de la relation, à soi et à l’autre. C’est facile et difficile à la fois. Tout est à créer, chaque lecture est une aventure unique. Chaque personne fait son propre chemin !  C’est vrai que pour vivre cette alchimie, il faut accepter que cela prenne du temps, car c’est nous même que nous transformons… Il y a « la chance du débutant », le tarot parle tout seul, et puis il y a un moment où le mental s’en mêle, tout s’emmêle, on perd le fil, il faut relire les cours, remarquer que l’on a oublié de regarder vraiment les images, de même dans notre vie, nous pensons savoir et nous oublions de regarder vraiment les personnes qui vivent avec nous,  nous oublions que nous ne savons rien, nous fermons notre cœur ! Alors pour trouver « la force du conquérant », la patience est nécessaire ainsi que la passion qui nous conduit à recommencer comme le Bateleur… A jouer comme lui, car le tarot c’est avant tout et en définitive un jeu d’enfant, un jeu sérieux qui requiert toute notre attention.

 

2000total visits,12visits today